ROSI fait partie du projet ReProSolar qui vise à démontrer le recyclage à haute valeur ajoutée de modules photovoltaïques en fin de vie à l’échelle industrielle. En collaboration avec des entreprises partenaires des secteurs public et privé qui opèrent tout au long de la chaîne du recyclage des modules PV, tous les composants des modules sont complètement séparés pour la première fois. De cette façon, le silicium pur, l’argent et le verre, entre autres, peuvent être remis à la disposition de l’industrie de production. L’UE soutient le projet avec un total de 4.8 millions d’euros par l’intermédiaire de l’EIT Rawmaterials.

Image: courtesy of FLAXRES GmbH

Les effets du réchauffement climatique ne peuvent plus être niés. Des mesures urgentes sont nécessaires afin de réduire les émissions de CO2 et de protéger les ressources précieuses. Il est admis que les énergies renouvelables et les mesures d’efficacité énergétique ont le potentiel d’atteindre jusqu’à 90% des objectifs de décarbonisation nécessaires. Au cours des prochaines années, les premiers systèmes photovoltaïques atteindront leur fin de vie.

La solution technologique

ReProSolar propose une gestion innovante des modules PV, transformant l’industrie PV linéaire en une économie circulaire afin de réduire les déchets et de protéger les ressources précieuses. En partant du traitement et de la purification des matières premières jusqu’à la chaîne d’approvisionnement des flux de déchets et la réintégration dans diverses industries, l’effort combiné de tous les partenaires permet de couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur.

En apportant son savoir-faire pour la purification du silicium et de l’argent des cellules photovoltaïques usagées, les technologies de ROSI permettent de récupérer des matériaux de haute pureté tout en conservant un faible impact environnemental pour l’ensemble du processus. Combinée au procédé innovant de délamination développé par FLAXRES et à l’expertise de l’utilisateur final d’Evonik, la ligne de recyclage sera à la pointe du recyclage des déchets photovoltaïques. Le soutien de notre partenaire de longue date, Grenoble INP, contribuera à garantir la qualité des matériaux recyclés. En plus, TECNALIA mesurera le bénéfice environnemental global de la ligne en utilisant une approche d’analyse du cycle de vie. Le projet sera coordonné par Veolia Deutschland.

Le projet vise à démontrer le recyclage annuel de 5 000 tonnes de modules PV en fin de vie dans une usine de démonstration.

Le projet de recherche est soutenu par EIT RawMaterials, communauté d’innovation au sein de l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT). Il est financé sous le numéro de projet 20028 et se déroulera de février 2021 à la fin du mois de janvier 2025.

Partenaires

Evonik Operations GmbH, Allemagne

FLAXRES GmbH, Allemagne

Grenoble INP (Institut de technologie de Grenoble), France

ROSI Solar, France

TECNALIA Recherches & Innovation, Espagne

Triade Electronique, France

Veolia Deutschland GmbH, Allemagne

Veolia Recherche & Innovation (VERI), France

Veolia Umweltservice GmbH (partenaire principal), Germany

Financement par l’UE: EIT RawMaterials

EIT RawMaterials

Les minéraux, les métaux et les matériaux avancés sont des facteurs clés pour atteindre les objectifs du Pacte vert pour l’Europe. Aujourd’hui, seule une fraction des matières premières les plus pertinentes est produite en Europe. Cette situation peut changer grâce à une approche d’économie circulaire, et à l’innovation dans le recyclage, la substitution, la transformation, l’exploitation minière et l’exploration. L’objectif de EIT RawMaterials est de garantir un approvisionnement durable en matières premières en favorisant l’innovation, l’éducation et l’esprit d’entreprise dans les écosystèmes industriels européens.

EIT RawMaterials fournit un environnement de collaboration pour les innovations de rupture et les progrès décisifs en mettant en relation les entreprises avec le monde universitaire, la recherche et les investissements. Il encourage également la formation de la future génération d’innovateurs dans le secteur des matières premières par le biais d’initiatives allant de l’éducation des élèves à l’amélioration des qualifications des professionnels du secteur.

L’entreprise est déterminée à soutenir la transition de l’Europe vers une économie circulaire, verte et numérique tout en renforçant sa compétitivité mondiale et en garantissant les emplois. Sur cette base, EIT RawMaterials a été chargé par la Commission européenne de diriger et de gérer l’Alliance européenne pour les matières premières (ERMA).

EIT RawMaterials est une communauté d’innovation au sein de l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT).